Le RGPD pour les nuls (2/6) : Comment obtenir le consentement ?

Nous apprécions avoir le choix. Celui de pouvoir décider ce que nous partageons et à qui. Personne ne peut décider à votre place, ni vous imposer votre choix. C'est pourquoi le consentement est important.

Depuis l'entrée en vigueur du Règlement Général sur la Protection des Données le 25 mai 2018, les entreprises et les utilisateurs se demandent tous quel est le but de cette régulation.

Après presque 18 mois en vigueur, le constat est très clair, les petites et moyennes entreprises sont 80% à ne pas avoir débuté la conformité RGPD !

Les principes de la RGPD sont pourtant très simple, et c'est gagnant-gagnant des deux côtés.

Le Consentement au coeur des données personnelles

Le premier principe à respecter est le consentement. Les entreprises ne peuvent en aucun cas collecter et traiter des données personnelles si le propriétaire de celles-ci n'a pas donné son consentement explicite pour une utilisation précise.

En complément, le consentement n'est rien si l'entreprise n'expose pas clairement les limites de l'utilisation des données personnelles.

Ces limites sont définies par ces trois points principaux :

  • Le périmètre : Par qui ces données vont êtres traitées ? Partage à des tiers ?
  • La durée : Combien de temps les données seront stockées ? Est-ce bel et bien légitime ?
  • Le but : Quel est l'objectif du traitement de donnée ? Est-il légitime ?

L'objectif pour les utilisateurs est de pouvoir reprendre le contrôle de leurs données personnelles avec une totale transparence de la part des entreprises.

Et pourtant, 80% des français estiment n'avoir aucun contrôle sur leurs données personnelles !

Du côté des entreprises, cette obligation est perçue comme un calvaire. Les informations relatives aux traitements de données se retrouvent en globalité dans la politique de confidentialité qui s'étend sur des dizaines et des dizaines de pages... Autrement dit, personne ne prends le temps de la lire entièrement !

Découvrez comment reprendre le contrôle de vos données personnelles avec Privaya !

C'est quoi le consentement explicite ?

Lorsque vous naviguez sur Internet à ce jour, vous rencontrez de nombreux cas qui ne sont pas en accord avec le règlement.

Par exemple, lorsque vous avez un simple encadré vous demandant si vous acceptez ou refusez les cookies, parfois vous n'avez pas réellement le choix. Le bouton "refuser" n'est pas accessible, voir pire, lorsque vous cliquez sur la croix pour fermer cette fenêtre, cela équivaut à une acceptation.

Le consentement explicite, c'est lorsque vous allez faire une action volontaire, comme cliquer sur une case à cocher. S'il n'y a aucune action requise, ce n'est pas un consentement explicite mais implicite.

Second exemple, il peut arriver que dans les formulaires d'inscription, le site web vous propose d'accepter de recevoir ses offres promotionnelles par email. Si cette case est déjà cochée par défaut, cela n'est pas conforme. Pire encore, si cette case est obligatoire, cela n'est toujours pas conforme. Cela ne vous laisse donc pas le choix du partage de vos données personnelles. Ce type de consentement n'est pas conforme à la règlementation puisqu'il n'est pas explicite.

Et les cookies c'est quoi ?

Un cookie est stocké par votre navigateur et contient notamment des informations sur votre navigation.

Par exemple, si vous avez recherché pour acheter un aspirateur sur un site très connu de vente en ligne, vous aurez probablement un cookie stocké dans votre navigateur internet indiquant que vous avez regardé cela.

L'intérêt, c'est que les futurs sites sur lesquels vous allez naviguer, sauront que vous êtes intéressé par l'achat d'un aspirateur. Devinez la suite, vous obtiendrez des publicités ciblées, notamment relatives aux aspirateurs.

Attention, certains cookies ont aussi un intérêt pour votre expérience utilisateur !

C'est aussi grâce aux cookies que vous restez connecté sur votre compte d'un site web. C'est aussi grâce aux cookies que votre panier d'achat sur un site de e-commerce continue de contenir des articles que vous avez placé dedans plusieurs jours auparavant !

Pensez-vous avoir le choix lorsque vous naviguez ?

Il semblerait que sans partager ses données personnelles, il est impossible d'accéder à un certain nombre de service. Il est même parfois impossible de refuser le partage de ces données personnelles !

Il est clair qu'à ce jour, il est difficile de protéger notre vie privée et de pouvoir naviguer sur Internet en toute discrétion. Néanmoins, il existe aujourd'hui des solutions pour limiter ce partage de données personnelles.

  • Naviguez en "navigation privée" : pas de cookies, ils seront tous détruits dès la fermeture de la fenêtre de navigation.
  • Refusez systématiquement les cookies à vocation publicitaire et ne gardez que les cookies nécessaires
  • Assurez-vous qu'aucune case n'acceptant de partager vos données personnelles n'est cochée lors d'une inscription

Très prochainement, le service Privaya vous permettra de contrôler le partage de vos données personnelles.

Vous pourrez décider à qui, pourquoi et combien de temps ces données seront partagées. C'est une révolution pour la protection de vos informations personnelles !

Privaya souhaite sensibiliser et rendre accessible la compréhension du Règlement Général pour la Protection des Données (RGPD) entré en vigueur en mai 2018.

Dans cette optique, Privaya met à disposition 6 articles pour mieux comprendre le RGPD et savoir comment celui-ci s'applique selon les cas d'études.

logo PrivayaPrivaya vous aide à reprendre le contrôle de vos données personnelles

Nous nous engageons à ne jamais partager aucune information sur votre identité en ligne. Vous seul pouvez choisir de partager vos données personnelles.

Privaya est une marque de la société Tomorrow Security, société par actions simplifiée, immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS) sous le numéro 842571549.

© 2020 Privaya